Agrandir sa maison : ce qu’il faut éviter

Divers

Après plusieurs années de séjour dans votre maison, il pourrait arriver que l’espace devienne trop petit pour contenir toutes vos installations. Et dans un tel cas, vous avez la possibilité de l’agrandir. Ceci consiste soit à la surélever, à rajouter des pièces ou à poser de véranda supplémentaire. Cependant, ces travaux doivent se dérouler dans le strict respect dans certaines règles. Voici les erreurs qu’il faut éviter dans le cadre des travaux.

Mal choisir son extension

Si vous décidez d’agrandir votre logement parce qu’il devient moins spacieux pour supporter vos installations, la première étape est de savoir quel type d’extension il faut choisir. En effet, il existe plusieurs formes d’agrandissement et votre choix doit tenir compte de vos besoins. De quel type d’expansion avez-vous besoin ? D’une surélévation de la maison afin de combler une emprise au sol ou d’un agrandissement simple ? Afin d’opérer un choix idéal, il est important d’évaluer également les avantages et inconvénients. Car une mauvaise option peut s’avérer risquée pour la durabilité.

Négliger les formalités administratives

Pour tous les travaux qui concernent la réhabilitation de votre maison, il est important de suivre quelques démarches administratives avant le démarrage et après l’exécution des travaux. En premier lieu, selon les dispositions de plan local d’urbanisme (PLU), vous devez déposer une demande d’autorisation qui expose tous les détails de votre plan d’agrandissement, peu importe s’il s’agit d’une expansion en brique, en bois ou en moellons. Mieux, si votre projet couvre la totalité de la maison, à la demande de permis de construire doit s’ajouter une obligation de recrutement d’un architecte.
Toutes ces formalités constituent les démarches à mener avant la réalisation des travaux. Ensuite, après la réalisation de votre projet, il est primordial de vous procurer aux services d’urbanisme une déclaration d’achèvement des travaux ainsi que l’attestation de non-contestation. En revanche, sachez que le non-respect de cette réglementation fait appel à de lourdes sanctions.